Communiqué de l'association de la monnaie locale La GRUE

Création de l’association la Grue en vue de la
réalisation d’une monnaie locale complémentaire dans

les préalpes

L'association la Grue, future monnaie locale complémentaire pour les régions du
Saanenland (BE), du Pays-d'Enhaut (VD) et de la Gruyère (FR), a été créée le 3
novembre à Rossinière. Les statuts et la charte de l’association ont été adoptés par 25
membres fondateurs en présence des représentants des autorités communales de Val-de-
Charmey, Bas-Intyamon, Haut-Intyamon, Rossinière et Château-d’Oex.
Cette assemblée a élu un comité de cinq personnes, présidé par Simon Rauber de Jaun,
dont la tâche va être de poursuivre les travaux en vue de la mise en circulation d’une
monnaie locale complémentaire, si possible en 2019.
Le départ au printemps 2017
C’est au printemps 2017 qu’un groupe de travail de six personnes s’est constitué à
Château-d’Oex, lors d’une rencontre de personnes motivées par le film Demain, à
l’invitation de Pays-d’Enhaut Région qui avait consacré un 6A7 aux monnaies locales
complémentaires en décembre 2016.
Animé par Simon Rauber, ce groupe indépendant s’est renseigné de manière approfondie
sur les tenants et aboutissants d’une telle monnaie locale, notamment par des contacts
étroits avec les promoteurs du Farinet, du Léman et de la monnaie locale de Fribourg.
Une monnaie, trois régions
Le groupe de travail s’est très vite entendu sur le périmètre d’action du projet et le nom de
la monnaie :
Trois régions, Saanenland, Pays-d'Enhaut, Gruyère, deux langues, une

monnaie : La Grue, der Kranich.

Le groupe a ensuite consigné les valeurs fondamentales qui motivent ce projet citoyen
dans un projet de charte. Ayant élargi son cercle de sympathisants, entre autre autour
d’une page Facebook, il a décidé de consolider son mouvement par la création d’une
association.
Ce sont ces éléments que Simon Rauber a présenté en première partie de l’assemblée
constitutive, en mettant l’accent sur ce qui lie les trois régions autour du symbole de la
Grue et sur le pouvoir d’agir ensemble en tant que citoyens de ce territoire.

La grue comme symbole
Pour les initiateurs de ce projet l’Ancien Comté de Gruyère représente toujours un bassin
économique naturel, avec des liens géographiques, historiques et culturels forts et la
même motivation de promouvoir la vie des villages et l’échange, par-dessus les frontières
des trois cantons qui traversent ce territoire. C’est donc tout naturellement qu’il a choisi la
grue comme emblème, présente sur la plupart des armoiries des communes concernées.
Il a d’ailleurs repris comme logo la première apparition de cette grue, sur le sceau du
Comte Rodolphe III au 13 e siècle : c’est une grue simple, mais qui semble aller de l’avant
d’un pas décidé (contrairement aux grues des armoiries actuelles tournées vers la
gauche).
C’est que le mouvement n’est absolument pas passéiste, il s’inscrit dans l’exigence de
transition du 21 e siècle, vers un développement durable, avec un questionnement du rôle
de l’argent et de la responsabilité citoyenne. Ces deux objectifs de la promotion de
l’économie réelle et des liens sociaux dans la région et de la sensibilisation aux enjeux
monétaires, par la mise en place d’une monnaie locale complémentaire, sont précisés
dans les statuts et la charte de la Grue.
Ces documents ont été adoptés à l’unanimité en deuxième partie de soirée par
l’assemblée constitutive du 3 novembre, sous la modération de François Margot,
coordinateur du Parc naturel régional Gruyère Pays-d’Enhaut. L’assemblée a également
désigné un comité formé de Simon Rauber, président, Valentin Castella, Pringy, Patrick
Lelouerec, Château-d’Oex, Claude Morel, La Tour de Trême, et Alexandre Randin,
Château-d’Oex.
Jean-Pierre Neff, syndic de Rossinière, a exprimé ses félicitations et encouragements à la
jeune association, en se réjouissant notamment de sa volonté de travailler conjointement
sur les régions du Saanenland, de la Gruyère et du Pays-d’Enhaut.
Les personnes intéressées sont invitées à rejoindre l’association (statuts et charte
disponibles sur la page facebook La Grue monnaie locale / Der Kranich Regiogeld ou sur
le site www.lagrue-mlc.ch), des séances d’informations publiques seront organisées dans
les régions.

La "Benne Idée" espace de gratuité

Fichier attachéTaille
Icône PDF La benne idée.pdf26.11 Ko

La ''Benne Idée'', zone de gratuité située à la déchetterie de Charmey, fonctionne maintenant à plein régime. 
N'hésitez pas à passer, jeter un coup d'oeil et faire de l'ordre si celà semble nécessaire!